samedi 7 décembre 2013

Jour 32- 2013-08-10- Yellowstone, Wyoming





Nous sommes retournés à Old Faithfull, là où il y a le plus gros hotel et la plus grande quantité de geysers. Quelques minutes après notre arrivée, ce vieux Old Faithfull a cracher son eau chaude, mais deux fois plus haut que l’autre après-midi.









Nous avons surpris bien des gens avec cette façon d’aller plus près des geysers. Nous devons encore améliorer notre angle de pose, mais ça s’en vient….










On déteint l’un sur l’autre dans nos prises de vue. On a bien du plaisir à partager nos visions différentes. Luc aime beaucoup les contre-plongées, et moi cet avant-midi, c’était le ciel et les nuages ….








En parcourant le sentier spécialement aménagé, j’ai photographié ce geyser sec en pensant… Ha, il y en a qui sèchent. Quelle ne fut pas ma surprise quelques minutes plus tard de voir son irruption… J’ai dit à Luc : Je suis une femme tellement chaude que j’allume les geysers…
Au niveau de la température, c’était froid la nuit (petite gelée sur le véhicule), à notre réveil 10 degrés, en après-midi 25, il y eu eu du vent à compter de midi et un 10 minutes de pluie sous le soleil. Très agréable pour nous qui n’aimons pas particulièrement la chaleur torride.




Nous sommes allés souper avec nos amis Arthur et Judy à la cafétéria du Lake Lodge. C’est leur dernière soirée ici, demain, ils repartent pour la Floride. C’était très agréable de les cotoyer, on restera en contact par Facebook et notre blog. Ils utilisent un traducteur afin de pouvoir sav1oir ce qu’on publie, mais mes constructions de phrases déjouent cet outil. Au plaisir chers amis!



Les couchers de soleil sont abrégés par les hautes montagnes, mais on a savouré ces instants.








mardi 3 décembre 2013

Séjour en terre québécoise ...

Nous avons pris le vol Ac780 de 9h, le service de navette de l'hôtel et le petit déjeuner hâtif étaient excellents. Nous avons eu la chance d'obtenir nos places dès l'enregistrement, ça soulage le stress pendant l'attente de l'embarquement. Notre carte Nexus ne nous à pas servi à San Francisco parce qu'ils n'ont pas ce service à l'aéroport. Pas grave car nous avons passé les douanes en un temps record.
Le vol a été parfait, pas de turbulences, bons films...
A Montréal, passer les douanes avec la photo de l'iris dans la file Nexus, c'était génial, et aucune question de la part du douanier.... Vive Nexus

Nos beaux-parents sont venus nous cueillir à l'aéroport et un excellent souper nous attendait.
C'est le lendemain que j'allais soutenir Eve dans son accompagnement de Cédrick à l'hôpital.
C'était une très grande joie de voir qu'il allait de mieux en mieux, il est fort ...
Nous avons fait tout ce que nous avons pu pour rencontrer la famille, les amis ... désolés pour ceux qu'on aura pas pu voir .... on se reprendra ...

Quelle joie de revoir nos petits enfants, nos enfants, parents, frères et sœurs ... amis
Soulagés que le petit nouveau soit enfin à la maison avec ses parents...

Merci à tous ceux qui nous ont accueillis puisque nous sommes maintenant des SDF (sans domicile fixe).

Nous avons du revenir 2 jours plus tôt que prévu parce que les avions étaient trop pleins en ces jours précédant le Thanksgiving américain et que je tenais absolument à faire un vol direct. Je déteste l'avion et une escale c'est un décollage et un atterrissage de plus ...

Notre séjour nous a permis de réaliser que notre chez nous c'est bien notre nomade mobile et que notre nouveau mode de vie nous est précieux.

Le vol de retour s'est très bien déroulé, un peu de turbulence, mais soulagés de retrouver notre petit train-train de voyage...

C'est ainsi que nous continuerons à partager les anecdotes de voyage et la beauté par nos photos...

Merci de nous encourager en nous suivants, en novembre nous avons dépassé les 3100 pages lues.



Jour 115 -2013-11-01- San Francisco, Californie

Nous sommes partis tôt, ce soir nous coucherons à l'hôtel tout près de l'aéroport et sur le chemin, nous avons fait des arrêts photos....

Une très belle découverte Sausalito, ville avec des maisons sur l'eau (sur la 101 juste avant le Golden Gate)


Tellement plaisant de déambuler sur les quais qui remplacent les rues. Les gens qui y habitent ont fait toutes sortes d'aménagements qui accueillent les visiteurs, regardez l'inscription qui est sur ce banc...
Nous avons "enjoy" la vue pendant au moins une heure en se promenant pas en restant assis...
On a vu des gens utiliser un panier à épicerie pour transporter son épicerie de l'auto à la maison. C'est comme nous en camping, il y a des adaptations à faire dans la vie de tous les jours...





Terrace au bout du quai


De bien belles choses découvertes sur le parcours...
Des anges

un citronnier

un oranger

un regard de bois

une fleur épanouie

un vitrail élaboré

une parure de fenêtre gravée

j'aime les fleurs

rigolo

... ah...
 
Après cela, un moment que j'attendais depuis notre arrivée à San Francisco le 24 octobre, pouvoir enfin photographier le Galden Gate bridge... Luc et moi on s'est amusé ...

 

 
 

Moments mémorables des la journée ... la madame est contente ...
Il y a beaucoup de circulation dans la ville sur la route vers l'hôtel...
En entrant dans la chambre d'hôtel, j'ai réalisé que notre choix de voyage avec la caravane est excellent car je n'aurais pas aimé être toujours dans mes valises d'un hôtel à l'autre à s'habituer à un nouveau lit aussi souvent... ça fait plus de 30 arrêts que l'on a fait depuis le début de notre voyage...
 

 
Lors de notre enregistrement, on nous a donné une enveloppe à remplir pour le remisage du camion.
Et quand on a entendu qu'il fallait laisser une clé et que le véhicule serait déplacé ... PANIQUE ...
Dans notre véhicule, il y a la lentille 500 mm de Luc ... en cas de vol, l'assurance ne paie pas si on a remis les clés ... Donc, changement de plan, on va acheter une autre valise et réorganiser nos choses pour apporter la lentille dans le bagage à main dans l'avion... Après discussion avec la dame, elle a inscrit sur l'enveloppe de ne pas bouger le véhicule. Nous avons pris une photo de la place où on avait garé le camion et noter le kilométrage.... Mais cela nous laisse avec un peu d'inquiétude ...
Dur, dur, de laisser à des étrangers la garde de nos biens ...
On est enfin prêts à revenir au Québec pour trois semaines environ...